Section Voile BK / Sortie mer 2013 !

Publié: 5 avril 2014 dans Voyages
Tags:

Cette année nous avons navigué, en Bretagne du Sud, en partance d’Arzal avec notre bateau Husavick, un Feeling 44 DI.

L’équipage 2013 était composé de Christophe Almassy, Freddy Andress, Gérard Boege, Benoît Heinrich, Adrien Kling, Nicolas Michel, Patrice Muckensturm, Edouard Steiner et Roger Wendling.

Départ de la gare de Strasbourg, le vendredi 31 mai 2013, dans la matinée en destination de Nantes, pour repartir en train, en direction de Redon et rejoindre le port d’Arzal en taxi et retrouver notre bateau Husavick.

Après la prise des quartiers et l’avitaillement le vendredi après-midi, nous avons passé la nuit à bord de notre bateau avant de quitter le port d’Arzal au petit matin.

Samedi matin, trop tôt pour certains, vu leurs petits yeux, sonnait le départ. Un petit passage par l’écluse et une petite mise en jambe pour le calcul des hauteurs d’eau au niveau de l’estuaire de la Vilaine, pour descendre d’un trait au bois de la chaise à Noirmoutier. Les 45 MN furent avalés dans la journée, pour finir sur un mouillage forain.

Le temps d’une petite visite à pied et d’un petit plateau de fruits de mer le dimanche soir.

Lundi, nous levions l’ancre pour descendre sur Port Joinville YEU (environ 30MN), en vue de goûter un peu à la gastronomie locale et de nous faire pédaler un peu direction de l’anse du Vieux château et du port La Meule.

Une navigation de nuit sportive (F 5 à 6) avec vent de travers/Bon plein, nous poussa vers le NW (Houat), que nous atténuons mercredi au lever du jour en mouillant dans l’anse du Béniguet, pour finir la journée au corps mort du port de ST Gildas.

Jeudi, sonnait le départ en partance pour le port du Croisic en tenant compte de la marée, puisque ce port assèche sur son arrière (chambre des vases). Une petite soirée débriefing et un petit apéro et un très petit pousse café nous faisait tout naturellement aller ….au lit.

Un vendredi se voulant une journée de transit entre les 2 équipes « 1 semaine » et de pêche à pied (moules et huîtres sauvages), nous faisait accueillir Adrien.

Le samedi nous annonçait cette fois le départ de Benoît et Nicolas, l’organisation de l’avitaillement pour la suite et le largage des amarres pour le port du Crouesty. Sur cette NAV Husavik nous démontrait encore une fois ses capacités sous F6 au près/bon plein, atteignant par moment près de 11 nœuds fond sans broncher une petite réduction de GV avec F7, était néanmoins souhaité.

Le restant des jours se déroulaient dans le Golfe du Morbihan avec un Gérard doublement étonné qu’on puisse rentrer dans le Golfe sans faire marche arrière.

Quelques escales et lieux remarquables étaient programmés et bien sûr atteints :

• Le goulet de Port Navalo, la passe aux moutons, la passe de port blanc et d’Arradon,

• Vannes avec sa rivière et son chenal sondé de près…

• Les iles Ars et les Moines,

• La rivière d’Auray est ses courants avec une petite escale au Bono.

Malheureusement, le Golf fût un peu humide !!!!

Un petit détour à Belle Iles (Le Palais) sous F6/7 au près/bon plein avec une petite houle de 2 m, malmenant les estomacs de certains équipiers n’est-ce pas Adrien.

Avec un Christophe aux anges, il barrait la bête en goûtant à son turbo. Gérard s’est malheureusement blessé durant cette journée.

Un passage en force 8 nœuds fond dans le Béniguet pour finir avec un bord au travers puis bon plein jusqu’au SUD de la Teignouse en vue de virer bord sur bord vers Le Palais.

Une petite visite de la ville l’après-midi, ainsi qu’un petit restaurant le soir, nous clôturait cette avant dernière journée de navigation.

Malheureusement, la fin de cette croisière commençait à se profiler un dernier bord du Palais à Arzal avec bien sûr un calcul de marée digne de ce nom (dernier flot et dernier éclusage).

Pour finir une très belle manœuvre d’écluse, mais une autre qui l’était un peu moins… les intéressés se reconnaîtront !

Que dire de plus, une très belle navigation, un équipage heureux, de nouveaux équipiers intéressés, un bateau ramené à bon port, sans faire de casse, ne peuvent que donner satisfaction au chef de bord.

Merci Freddy pour ce résumé !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s